Naturopathie

une méthode…

La naturopathie, qu’est ce que c’est?

 

Si la médecine chinoise provient d’extrême orient et que la médecine ayurvédique nous vient de l’Inde, la naturopathie quant à elle, trouve ses racines chez nous, en Europe occidentale. Son objectif est de maintenir l’état de santé du corps et de l’esprit, en harmonie, dans une vue holistique de l’individu; c’est à dire que l’individu est appréhendé dans sa globalité. Pour ce faire, elle utilise les capacités du corps à se régénérer au moyen de la force vitale individuelle qui est évaluée lors d’un bilan naturopathique effectué  par le praticien. Afin d’aider l’organisme à se revitaliser, le naturopathe conseille des aliments, des exercices physiques, exercices respiratoires, mais aussi des compléments alimentaires ou des plantes si besoin. Il peut alors faire appel à des disciplines variées comme la phytothérapie, l’aromathérapie, la gemmothérapie voire l’oligo thérapie ou l’hydrothérapie par exemple. Il prodigue aussi des conseils d’hygiène de vie adaptés à son client. Un bon praticien ne réalise pas de diagnostique et adapte ses recommandations aux traitements médicamenteux éventuellement prescrits par un médecin. Il ne remplace donc pas la médecine allopathique mais permet de gérer les  troubles bénins de santé  et peut également servir à contrer les effets secondaires des traitements classiques notamment: c’est une discipline complémentaire à la médecine classique.

La naturopathie considère que le corps doit gérer quotidiennement la production de toxines qui sont des déchets produits par le corps lui même, notamment par le phénomène de digestion ,mais il doit aussi subir les déchets venants de l’extérieur. Ces déchets extérieurs sont appelés toxiques et sont transmis au corps en grande partie par l’alimentation comme les résidus de  pesticides par exemple mais aussi  par la respiration en particulier évidemment, chez les fumeurs.

L’organisme, pour éliminer toxines et toxiques qui l’attaquent, utilise ce que nous appelons des émonctoires. Notre corps dispose donc de 5 organes d’élimination:

*le plus important est sans doute le foie, véritable usine de traitements des déchets; c’est lui qui gère les déchets provenant des médicaments mais aussi de la consommation d’alcool.

*les intestins quant à eux constituent l’usine d’épuration et sont entre autres choses chargés d’éliminer les déchets issus de la digestion.

*les reins éliminent les déchets comme l’urée et l’acide urique sous forme d’urine.

*les poumons sont chargé de se débarrasser des déchets issus de la respiration tel le dioxyde de carbone.

*enfin, la peau est une sorte de double émonctoire car elle utilise deux phénomènes complémentaires que sont la sueur et le sébum pour éliminer différents types de toxines et toxiques de l’organisme.

Il est à noter que l’utérus peut être considéré comme un émonctoire supplémentaire chez la femme.

Ces émonctoires sont complémentaires entre eux: en fonction de la nature du déchet à traiter, un émonctoire prendra le relais d’un autre si celui-ci est engorgé et ne parvient plus à faire son travail correctement.

Tant que le corps parvient à éliminer les déchets, qu’il y a un équilibre entre les déchets à traiter et les capacités de chaque organe à les éliminer, le corps reste en bonne santé. La maladie survient quand il y a déséquilibre, quand le corps ne parvient plus à tout gérer.

La naturopathie peut intervenir alors pour soutenir le corps dans sa démarche d’élimination et s’occupe donc de l’état de santé dans sa globalité. Chaque symptôme est en fait considéré en naturopathie. comme une seule et même tentative du corps pour se débarrasser de ce qui l’encrasse. Il est donc primordial de prendre en compte TOUTES les manifestations du corps qui ne sont que le témoin d’une volonté unique de se nettoyer. Généralement, le praticien procède à un rééquilibrage de l’organisme au moyen de drainages; il conseille alors des aliments et des compléments  voire procède à des lavements afin d’aider le corps dans son processus de nettoyage. Dans ce cadre, on utilise notamment l’artichaut, le pissenlit, la sève de bouleau ou encore le sauna par exemple.

Enfin, parallèlement à cet encrassement du terrain,  le corps peut aussi être carencé en certaines   vitamines et minéraux et là encore des corrections alimentaires secondés périodiquement par des apports complémentaires corrigeront les déficits. On peut alors faire, en fonction du type de carences, des cures de spiruline, de levure de bière etc.

Pour conclure cette brève présentation, je citerai Hippocrate, considéré comme la père de la naturopathie et qui résume en une phrase, l’état d’esprit de la naturopathie:

« c’est la nature qui guérit les malades »

Je vous propose de réaliser un bilan naturopathique de vitalité à Maizières-Lès-Metz pour la somme de 60€ ( les séances de suivi sont à 40€) ou à domicile sur l’axe Metz-Thionville-Saint Avold-Pont A Mousson (prix établi selon la distance); il est également possible, selon certaines conditions, de réaliser les entretiens par téléphone. J’utilise principalement la phytothérapie, l’aromathérapie et la gemmothérapie.

Coquelicot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *