LA DIGESTION

Le système digestif c’est l’ensemble des organes qui permettent de recevoir de la nourriture puis de la dégrader en nutriments et enfin l’absorber dans la circulation sanguine. L’élimination des déchets fait également partie des tâches à accomplir par le système digestif.

Le système digestif est composé de la bouche, le pharynx, l’œsophage, l’estomac, l’intestin grêle, le gros intestin et enfin l’anus. Le foie et la vésicule ainsi que le pancréas  sont des organes digestifs annexes.

C’est dans la bouche que commence la digestion. La mastication permet en effet de mélanger les aliments à la salive et de digérer l’amidon des féculents ; d’où l’importance de bien mâcher chaque bouchée. Le corps sécrète 1litre et demi environ de salive par jour. Dans la salive, on trouve 97% d’eau, une protéine (la mucine), des anticorps, une substance antibactérienne (la lysozyme) et donc l’amylase qui digère l’amidon.

L’œsophage transporte les aliments vers l’estomac grâce à des mouvements de contractions involontaires qu’on appelle le péristaltisme. Il contient du mucus qui facilite le passage de ce qu’on appelle alors le bol alimentaire.

L’estomac d’une capacité de 1 litre à 1.5litres, transforme les aliments de manière mécanique en les pétrissant mais aussi de manière chimique grâce aux sucs gastriques qui transforment alors le bol alimentaire en chyme. C’est dans l’estomac que sont digérées les protéines au moyen d’une substance appelée pepsine. L’estomac est un milieu très acide et corrosif c’est pourquoi l’estomac est protégé par un mucus alcalin et que ses cellules se renouvellent très vite. Lorsque la muqueuse est abîmée on parle d’ulcère à l’estomac ; en revanche, les brûlures sont dues à des remontées acides de l’estomac vers l’œsophage.

Le foie intervient également dans la digestion en sécrétant la bile, substance indispensable à la digestion des graisses. Le foie transforme aussi les acides aminés en protéines et stocke les vitamines A, B,D,K ainsi que le fer et le cuivre. Quand on parle de crise de foie et bien cela n’existe pas ! La douleur est en fait due à la contraction de la vésicule sur sollicitée pour la digestion des graisses.

La vésicule est la petite poche située sous le foie et qui sert à stocker la bile fabriquée par le foie.

Le pancréas, quant à lui, fabrique des substances qui permettent de neutraliser l’acidité du chyme stomacal et les transmet à  l’intestin grêle ; ces substances permettront aussi de faciliter la digestion des protéines dans l’intestin. Le pancréas fabrique aussi des hormones qui agissent sur le dosage en sucres du système sanguin : l’insuline qui fait baisser ce taux et le glucagon qui l’augmente.

L’intestin c’est l’usine de traitement des déchets du corps.

L’intestin grêle fait environ 7 mètres de long et est composé de villosités, sortes de petits cils qui facilitent le transport du chyme. Il continue à transformer les aliments ingérés en nutriments indispensables à la vie comme les protéines, les glucides et les lipides qui sont ensuite réintégrés dans le corps par la circulation sanguine.

Le gros intestin est habité par une flore intestinale riche de bonnes bactéries qui permettent de décomposer les molécules dont le corps n’a pas besoin et qu’il ne peut assimiler. C’est le microbiote. Son équilibre est indispensable à la santé. Fragile,  il peut être fortement endommagé par les cures d’antibiotiques d’où l’importance de rétablir son équilibre suite à ce type de traitement.

La motricité du côlon, comme pour l’œsophage, permet de véhiculer les déchets vers la sortie, l’anus.

Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.