LA TECHNIQUE JACOBSON

relaxationEdmund Jacobson est un médecin américain des années 30 qui a étudié l’impact des émotions sur notre corps.  Il a créé la méthode de relaxation progressive et différentielle en s’appuyant sur le fait que les zones du cerveau qui sont activées lors de la réalisation d’un geste sont identiques à celles qui sont activées lorsque l’individu imagine qu’il effectue le geste. Il a également fait le lien entre l’état de stress du patient  et les contractures que celui-ci ressent dans son corps: d’après Jacobson, en travaillant volontairement sur les contractions musculaires du patient, on obtient un contrôle de l’individu sur celles-ci et donc un soulagement des tensions qui amène progressivement à un mieux être. Dans ce cadre, il a mis au point un appareil qu’on appelle l’électro neuro myomètre. Celui-ci mesure le degré de contraction musculaire et permet ainsi de connaître le niveau de contraction/décontraction de son patient.

Les exercices de détente musculaire ont pour but de relâcher les tensions musculaires accumulées afin de limiter l’anxiété. Toutefois cette méthode peut également être utilisée dans le cadre de l’aide à l’amélioration des performances chez le sportif ou encore dans le traitement complémentaire de la gestion des douleurs du dos. On peut aussi la retrouver dans le cadre du traitement du bégaiement.

La méthode de relaxation progressive et différentielle du docteur Jacobson consiste à contracter les muscles du corps puis à relâcher ces mêmes muscles afin de percevoir les différentes sensations que cela procure au client.

L’objectif est d’atteindre une détente à la fois musculaire mais aussi psychique.

Les exercices commencent d’abord par les membres ( bras droit puis bras gauche et jambe droite puis jambe gauche) puis se poursuivent par le ventre et le dos jusqu’au cou et les épaules. Enfin les exercices abordent différentes parties du visage jusqu’à l’intérieur de la bouche et jusqu’à la langue.

La méthode de Jacobson est une méthode dont l’apprentissage est long et la présence du praticien indispensable tout au moins pour les premières séances. Des exercices pratiques personnels sont fortement préconisés entre chaque séance afin de reconnaître les différentes sensations liées à la contraction musculaire de manière à apprendre à les détendre.

Une fois la méthode de relaxation progressive assimilée, la deuxième étape de la méthode est la relaxation différentielle . cette étape est très utile pour les sportifs mais elle est encore plus longue à acquérir que la première partie de la méthode Jacobson. Elle consiste à apprendre à n’utiliser que les muscles nécessaires pour effectuer un geste afin d’économiser son énergie.

Alire: »la relaxation progressive » Jacobson 1938

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *